Oceana Canada travaille à rebâtir l’abondance des pêches canadiennes. Dans les années 1950, le Canada était le 7e plus grand producteur d’espèces sauvages de poisson. Aujourd’hui, nous sommes situés au 21e rang. Cependant, en implantant certains principes de gestion des pêches éprouvés à l’échelle internationale, nous pourrions reconstituer nos populations de poissons en péril. 

Afin d’atteindre cet objectif, Oceana Canada a lancé plusieurs campagnes qui identifient les problématiques importantes empêchant le rétablissement des pêches, en ciblant celles qui ont le meilleur potentiel pour rétablir les populations de poissons épuisées en l’espace d’une vie.

Déroulement de nos campagnes

En juin 2016, Oceana Canada a publié l’analyse publique la plus complète et à jour des stocks halieutiques canadiens, ainsi qu’un rapport sommaire intitulé Une prise de conscience : comment restaurer l’abondance des océans canadiens. En octobre 2016, quelques-uns des plus grands experts en gestion des pêches se sont réunis afin d’établir un plan de rétablissement prometteur, lors d’un symposium organisé par Oceana Canada intitulé « Rebuilding Abundance : Restoring Canada’s Fisheries for Long-Term Prosperity ». Lors de ce symposium, l’Honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé la publication de données essentielles à propos des pêches canadiennes, ainsi qu’un nouvel investissement de 24 millions de dollars par année pour différentes initiatives scientifiques favorisant la santé des populations de poissons.  

Découvrez comment nous pouvons assurer le rétablissement des pêches canadiennes en prenant connaissance des campagnes menées par Oceana Canada pour réduire la capture accessoire, moderniser la Loi sur les pêches et améliorer la transparence au niveau de la gestion des pêches.