Campagne | Oceana Canada

Victoires

juin, 2019

Le commerce des nageoires de requins est interdit au Canada

L’importation et l’exportation des nageoires de requins sont désormais interdites au Canada. L’enlèvement des nageoires de requins en eaux canadiennes est illégal depuis plusieurs années ; cependant, le Canada était encore le plus grand importateur de nageoires de requins hors de l’Asie. Oceana Canada milité ardemment pour l’adoption du projet de loi S-238, visant l’importation et l’exportation des nageoires de requins. Ces efforts ont mené à une pétition ayant recueilli plus de 300 000 signatures, ainsi que des milliers de courriels et d’appels téléphoniques faits auprès des membres du gouvernement afin de réclamer la protection des requins. Ce grand soutien du public, et les initiatives de sensibilisation menées par Oceana Canada et d’autres groupes, ont entraîné l’intégration du projet de loi S-238 à la nouvelle Loi sur les pêches, qui a été officiellement adoptée le 18 juin 2019.

juin, 2019

L’adoption d’une nouvelle Loi sur les pêches moderne : une victoire historique pour le rétablissement des pêches

Après quatre années de campagne active par Oceana Canada et ses alliés, la Loi sur les pêches modernisée a été officiellement adoptée, réunissant les bonnes conditions pour rétablir l’abondance de nos océans. Cette nouvelle législation constitue un changement historique dans la façon dont le Canada gère ses pêches ; en effet, pour la première fois depuis la création de la Loi sur les pêches en 1868, le gouvernement a maintenant l’obligation de gérer de façon durable les populations de poissons, et mettre en place des plans de reconstitution pour les stocks épuisés afin de les ramener à un niveau sain. Le rétablissement des pêches signifie qu’une abondance de poissons contribuera à plus d’emplois et favorisera l’ensemble des avantages sociaux, culturels et économiques associés à des océans abondants et grouillants de vie. 

Jusqu'à la prochaine:

Prendre des mesures