Oceana Canada lance une expédition avec le gouvernement du Nunatsiavut pour explorer des zones marines essentielles pour les communautés inuites | Oceana Canada

Oceana Canada lance une expédition avec le gouvernement du Nunatsiavut pour explorer des zones marines essentielles pour les communautés inuites



2019-08-19

(Nain, Labrador)…Le 18 août dernier, Oceana Canada et le gouvernement du Nunatsiavut ont mis les voiles pour une expédition d’exploration des habitats marins au nord du Labrador, des secteurs importants sur les plans culturel et écologique. Les données recueillies lors de l’expédition Imappivut (« nos océans » en inuttitut) de 2019 contribueront à la promotion, l’amélioration et la protection des intérêts inuits dans les zones côtières et marines du Nunatsiavut. 

Durant cette expédition de 10 jours à bord du navire de recherche Leeway Odyssey, l’équipe recueillera des données sur plusieurs espèces marines importantes comme l’omble chevalier, et sur les habitats dans les baies côtières et les fjords ; incluant les forêts de varech, les récifs rocheux qui abritent des coraux et des éponges, ou les aires d’eau libre entourées de glace marine saisonnière. L’équipe documentera la vie marine sur le plancher océanique à l’aide d’un véhicule sous-marin téléguidé, de caméras appâtées de calmar et d’échantillonnage d’eau à des fins de tests d’ADN environnemental (ADNe) afin d’identifier les espèces vivant dans l’environnement. De plus, l’équipe recueillera des informations sur la vie marine à la surface de l’océan, incluant baleines, phoques et oiseaux de mer.  
 
« Les océans subissent une menace grandissante provenant des changements climatiques et de l’activité humaine ; c’est pourquoi il est vital de mieux les comprendre et les conserver, autant pour les océans que pour les gens qui dépendent d’eux » affirme Dr Robert Rangeley, Directeur des sciences pour Oceana Canada. « En combinant les connaissances de la communauté et les données scientifiques, nous pourrons faire progresser la conservation marine. » 

L’équipe à bord de l’expédition partagera ses connaissances, ses ressources et son expertise communes afin de sonder et recueillir des informations, du fjord de Saglek jusqu’au sud du Parc national des Monts-Torngat, en passant par Hebron et Okak, d’anciennes communautés inuites très importantes sur les plans historique, archéologique et culturel ; ainsi que les baies et les îles entourant Nain, la plus grande communauté du Nunatsiavut. Ces secteurs sont aussi très importants sur les plans alimentaire, social et cérémonial pour la communauté inuite du Nunatsiavut. 

En plus de sonder la vie marine à chacun des endroits visités, l’équipe pourrait identifier des pièces archéologiques lors d’une rare exploration sous-marine dans le port d’Hebron. D’anciens résidents d’Hebron seront sur les lieux afin d’offrir leur témoignage à propos de l’ancienne communauté inuite et mission morave. Vers la fin de l’expédition, des habitants de Nain visiteront le Leeway Odyssey pour assister à l’exploration sous-marine d’un secteur qu’ils utilisent à l’année pour la chasse et la pêche.  

Le réchauffement climatique est deux fois plus rapide au Canada que dans le reste du monde ; dans l’Arctique, il est trois fois plus rapide. C’est pourquoi il est essentiel de protéger les secteurs revêtant une grande importance écologique et culturelle, tant pour la santé à long terme de l’océan que pour le bienfait des communautés qui en dépendent.  

Les changements à la glace marine, causés par les changements climatiques dans l’Arctique, affectent tant la faune que les humains. Une saison des glaces écourtée signifie que les communautés inuites ont moins de temps pour se déplacer afin de chasser et pêcher durant l’hiver, ce qui entrave une source alimentaire importante. Une glace marine changeante entraîne aussi des risques pour les espèces sauvages qui dépendent de celle-ci pour mettre bas et s’alimenter.

Grâce à ce partenariat et la technologie, tous les Canadiens auront la chance d’assister à l’exploration de ces secteurs importants. « Avec les menaces environnementales graves qui planent sur les océans, il est crucial de communiquer les données scientifiques d’une façon qui amène les gens à soutenir la conservation marine. Lors de notre expédition, les gens pourront suivre nos progrès quotidiens par le biais de nouvelles en photos et en vidéos, découvrir d’importants environnements marins et rencontrer des chercheurs et des membres de la communauté qui sont liés à ces secteurs bien spéciaux, » explique le Dr Rangeley.

Rejoignez les partenaires de l’expédition Imappivut en visitant protectoceans.ca/expeditions/imappivut-fr/.

-30-

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec Kathleen Munro au Kathleen.munro@pilotpmr.com ou au 902.789.3165 

À propos d’Oceana Canada
Établie en 2015, Oceana Canada est une organisation caritative indépendante qui fait partie de la plus grande organisation internationale vouée exclusivement à la conservation des océans. Les efforts de sensibilisation d’Oceana Canada ont notamment contribué à mettre fin au commerce des nageoires de requins, faire du rétablissement des populations de poissons épuisées une obligation légale, améliorer la façon dont les pêches sont gérées, et protéger les habitats marins. Nous travaillons avec la société civile, les universitaires, les pêcheurs, les populations autochtones et le gouvernement fédéral afin d’aider les océans canadiens à retrouver leur santé et leur abondance d’autrefois. En assurant la restauration des océans canadiens, nous fortifierons nos communautés, profiterons de plus grands avantages sur les plans économique et alimentaire, et protégerons notre avenir.